Centre Le nid

Une vraie ruche bourdonnante d'activités ouverte sur l'extérieur...

Centre d'accueil pour demandeurs d'asile (Cada), internatrelais, Dispositif départemental d'accueil de mineurs isolés étrangers (DDAMIE), Accueil de loisirs intercommunal (Ali), auberge de jeunesse.

Le Nid regroupe toutes ces activités et bien d'autres encore.
Un équipement foisonnant d'activités dont la gestion est confiée depuis 1992 par le conseil général de Haute-Savoie à la Fédération des oeuvres laïques (Fol), une association d'éducation populaire rattachée à la Ligue de l'Enseignement.

“Le Nid est l'un des plus gros centres de la Fol en France. Nous disposons d'une capacité de 130 lits et nous accueillons des publics très divers. Mais le Nid n'est certainement pas un squat d'immigrés sans papiers” tient à rassurer son directeur Arnaud Mamès.
Celui-ci dirige l'établissement depuis la fin 2005 et a sous sa responsabilité une trentaine de salariés (jusqu'à 40 en pleine saison : éducateurs, animateurs, enseignants, cuisiniers, veilleurs de nuit, secrétaires, hommes d'entretien et de ménage, etc.).
Pour donner une idée plus précise de l'importance des lieux, il suffit de se reporter aux 30 000 journées réalisées en 2010.
“Au-delà de nos champs de compétences et de nos charges ordinaires, nous tenons à faire savoir que nous sommes accessibles et que nos locaux sont ouverts à la population locale. Selon les cas, nous pouvons prêter ou louer une salle pour organiser une réunion, un atelier, une permanence, une fête, un rassemblement familial” poursuit Arnaud Mamès.
Une façon d'intégrer un peu plus Le Nid dans le tissu Saint-Jeoirien et de démontrer qu'entre accueil d'urgence et sociabilité au quotidien, l'infrastructure a toute sa place et joue un rôle irremplaçable.

Fédération des oeuvres laïques

header_logo_fol